Vous êtes ici :  Accueil > Historique

Historique

La manade Lafon ...

« ... provient de l’achat de l’élevage de Michel ZUCCARELLI créé en 1957. Cet élevage avait connu des jours fastes avec les taureaux LAPIN et PEU BLANC au temps sacré d’André Soler et des arènes de Boisseron.

L’association avec Marcel Besson (Manade Lafon-Besson), tous deux gardians amateurs, va durer 4 années jusqu’en 1983. Les abrivado et bandido y joueront un rôle important.
Aux taureaux de la Manade Zuccarelli vont s’ajouter des acquisitions faites chez Guillerme et Janin, notamment pour les étalons.

Après l’achat des parts de son associé la Manade Lafon va voler des ses propres ailes dans les pâturages autour de Saint Nazaire de Pézan.

Jean Lafon, et maintenant sa fille Iris, sont de fervents adeptes des abrivado et bandido sans pour autant sacrifier la course camarguaise qui apporte aussi à la manade de belles satisfactions. Jean a également pris des responsabilités dans l’association créée pour défendre les traditions camarguaises et y consacre beaucoup de temps.

Depuis 1988, la manade possède également une salle de réception pour l’organisation de journées ou soirées camarguaises : ferrades, mariages, comités d’entreprises, congrès, club taurins et toutes réceptions.

Réception de groupes :
- Salle pouvant accueillir jusqu’à 250 personnes
- Laoupio pouvant accueillir jusqu’à 400 personnes (en extérieur et uniquement en journée)

- Extrait du « Répertoire des manades de Camargue » 2008. Editions gilles ARNAUD.

- Lire l’article : SUR LA ROUTE DES MANADES - 2 -
Juillet 2010 : manade LAFON - LA JOURNÉE ORDINAIRE D’IRIS - par Martine ALIAGA.

- Un article sur la manade Jean Lafon- Par Salvador et Michel POL - Fédération Française de course Camarguaise.


Galerie de photographies :

De gauche à droite : Henri LAURENT - Michel Zuccarelli - Jean LAFON - Yves JANIN - André ROUQUAIROL Saint Géniès de Mourgues 25 août Vers 1970 L'enseigne à la Jasse Jean Lafon dans les années 80 La Jasso de Portaïe Saint Géniès des Mourgues 1970